Pour un contrôle technique sans contre-visite

Juin 5, 2021 | Services auto

Permettant d’anticiper les défaillances mécaniques et techniques et de protéger le conducteur, le contrôle technique est une formalité obligatoire depuis plusieurs années. Il renseigne sur les caractéristiques d’un véhicule et permet de connaître l’état général du parc français. A l’issue de celui-ci, certaines voitures, jugées trop vieilles ou dangereuses, se verront donc interdites de circulation. Mais comment se préparer pour un contrôle technique ? On vous dit tout !

Les documents à avoir pour un contrôle technique

Avant de se rendre au centre de contrôle technique, les automobilistes doivent se munir des documents suivants :

  • Le certificat d’immatriculation. Étant muni de deux volets « maison et voiture », le volet « voiture » est le seul indispensable pour un contrôle périodique. Les deux sont requis pour un contrôle occasion.
  • L’attestation d’assurance
  • Le certificat de conformité
  • Dans le cas d’un véhicule ayant déjà fait l’objet d’un contrôle technique, se munir de l’ancien certificat.

Les points à vérifier avant un contrôle technique

Avant de présenter votre voiture au contrôleur technique, les points suivants doivent être vérifiés. Ils peuvent conduire aux défaillances critiques :

L’identification de la voiture

Le véhicule doit se présenter tel que les points de contrôle puissent être facilement vérifiés. Pour cela, il convient de s’assurer que les plaques d’immatriculation sont réglementaires. Le numéro de châssis et la plaque doivent donc être bien lisibles.

La signalisation et l’éclairage

Feux de brouillard, feux de détresse, feux de stop et éclairage de plaque… Assurez-vous que l’ensemble fonctionne bien. En même temps, vérifiez le fonctionnement du klaxon.

Les équipements de freinage

Les freins étant essentiels à la sécurité du conducteur, il est important de s’assurer que le freinage n’entraîne pas un bruit anormal ou dévie la voiture de la route. Autrement, cela indique que les freins sont en mauvais état.

Les pneumatiques

En plus d’être gonflés à la bonne pression, les pneus ne doivent pas présenter de hernie ou de déchirure.

La visibilité

Tout d’abord, les essuie-glaces doivent bien fonctionner. Ensuite, il faut veiller à ce que les vitrages soient en bon état (ne comportent pas de fissures).

Le moteur et l’échappement

Le pot d’échappement doit bien tenir en place. Pour le moteur, il faut aussi bien contrôler la batterie que les feux et le niveau d’huile moteur. L’ensemble doit être entretenu et à température.

La carrosserie et la structure

L’ouverture et la fermeture du capot, des portières et du coffre doivent être correctes.

Présenter au mieux son véhicule

Lors du contrôle technique automobile, il est important de présenter le véhicule sous son meilleur jour. Outre les points importants mentionnés plus haut, il faut aussi veiller à ce que la roue de secours soit libre et accessible, pour que la voiture puisse être contrôlée. En outre, il faut bien nettoyer l’auto, à l’intérieur comme à l’extérieur et la présenter à vide. Tous les sièges doivent être en place ou déployés, avec toutes les ceintures bouclées.

Controle technique automobile ou moto

Quels sont les points qui nécessitent une contre-visite ?

Une contre-visite s’impose si la voiture présente des défaillances majeures ou critiques.

Les défaillances majeures

Elles sont susceptibles de compromettre la sécurité du véhicule, du conducteur et des passagers ou avoir un impact environnemental important. Si des défaillances majeures sont détectées lors du contrôle technique périodique, le conducteur disposera de 2 mois pour les réparer, avant la contre-visite. Voici les principales causes :

  • Il est impossible d’identifier le véhicule : si la plaque d’immatriculation est absente ou endommagée, le contrôle technique sera invalide. De même, elle doit correspondre aux documents d’identification et être bien fixée.
  • Une mauvaise visibilité : les essuie-glaces ne fonctionnent pas ou les vitrages présentent des fissures.
  • Des anomalies au niveau du système de freinage : les freins ne fonctionnent pas correctement.
  • Mauvais fonctionnement de l’éclairage
  • Détérioration des équipements : les sièges ne sont pas bien fixés ou le klaxon ne fonctionne pas.
  • Des anomalies au niveau des liaisons au sol
  • Des anomalies au niveau des organes mécaniques.

Les défaillances critiques

Ce sont les défaillances qui mettent le conducteur et les usagers de la route en danger immédiat ou qui ont un impact environnemental élevé. On peut citer :

  • Des dommages importants sur la carrosserie
  • Les feux ne fonctionnent pas
  • Les pneus sont trop vieux ou entaillés
  • Les portières et capots ne s’ouvrent ni ne se ferment plus correctement
  • Le vitrage est endommagé et impacte la visibilité
  • Le siège conducteur n’est pas bien fixé.

Comment obtenir un duplicata de contrôle technique ?

Une attestation de passage peut être demandée auprès du contre de contrôle technique, en cas de perte du procès-verbal. Sinon, la demande de duplicata peut aussi être adressée à l’OTC en ligne.

controleur technique